Le Secrétariat Général

 

 

Secrétaire Général  

 

Secrétariat Général


Décret N° 94 - 202 /PM-RM du 03 Juin 1994
Fixant les Règles Générales d'Organisation et de Fonctionnement des Secrétariats Généraux des Départements Ministériels.


"Lire le document..."
                

  MISSIONS

Sous l’autorité directe du Ministre, le Secrétaire Général est chargé de l’animation, de la coordination et du contrôle des activités du Secrétariat Général et des services du ministère.
A cet effet, il assure les attributions suivantes :

  • La finalisation et la mise en forme des documents de politique, des documents des réunions gouvernementales et des instructions du Ministre aux services ;
  • La conduite de l’élaboration et de l’évaluation périodique  des programmes d’activités du département ;
  • La conduite des relations avec le cabinet du premier ministre, le Secrétariat Général du Gouvernement, les départements ministériels et les partenaires techniques et financiers ;
  • La définition préalable de l’attitude que doivent adopter les représentants du département aux réunions interministérielles, aux rencontres avec les partenaires techniques et financiers et aux rencontres avec les partenaires techniques et financiers et aux négociations internationales auxquelles ils sont appelés ;
  • La désignation des représentants du département aux réunions interministérielles aux rencontres avec les partenaires techniques et financiers et aux négociations internationales ;
  • L’autorisation de la participation aux séminaires, colloques et autres rencontres scientifiques ;
  • L’organisation des réunions liées à l’activité du département, notamment les réunions de coordination des services ;
  • Le contrôle avant communication au Ministre, des notes et études relatives à l’élaboration et à l’application de la politique du département ;
  • Le contrôle avant présentation à la signature du Ministre, des actes juridiques et des correspondances ;
  • La supervision et l’évaluation périodique des activités des Conseillers techniques, des services et organismes personnalisés ;
  • Le suivi de la mise en œuvre des instructions ministérielles ;
  • L’information complète du Ministre sur l’état général du département et tout particulièrement sur la gestion des crédits ;
  • La participation à la couverture des audiences à la demande du Ministre ;
  • Le suivi de la mise en œuvre des recommandations des services d’inspection et de contrôle ;
  • Le suivi de la bonne conservation des archives du département.